Comment allier alimentation végétarienne et musculation?

Comment allier alimentation végétarienne et musculation?

16 août 2015 | consulté 5757 fois

Etre végétarien… Pour les adeptes de fitness qui adorent la bonne viande, cela peut paraître étrange voir totalement absurde. Pourtant les végétariens sont de plus en plus nombreux à pratiquer la musculation ou autres disciplines de la même famille. La question qui se pose alors est : est-il possible de se forger un corps de bucheron en étant végétarien ?

Tout d’abord je tiens à préciser que j’ai le plus grand respect pour les végétariens, surtout lorsque ce choix d’alimentation est fait en vue de la protection des animaux. Dans cet article il est donc clair qu’en aucun cas il ne sera question de critiques sur le végétarisme.

L'alimentation végétarienne

Il est évident qu’une alimentation végétarienne nécessite un apport différent en termes de protéines, vitamines et minéraux surtout si on pousse régulièrement de la fonte. En effet, si nous tirons la majeure partie de notre ration protéique grâce à la viande et au poisson, les végétariens, eux la tire des légumineuses. Cependant, il faut savoir que les légumineuses sont premièrement bien moins riche en protéines qu’une pièce de viande mais surtout qu’elles contiennent des « anti-nutriments » comme l’acide phytique par exemple qui sont des inhibiteurs de protéases. Ces inhibiteurs empêchent la digestion et l’absorption des protéines, vitamines et minéraux. De plus, les légumineuses n’apportent pas les acides aminés essentiels nécessaires, c’est-à-dire les acides aminés que le corps ne peut synthétiser et qui doivent par conséquent être apportés par l’alimentation.

A cela on peut rajouter que les végétariens affichent un taux de créatine inférieur aux personnes ayant une alimentation mixte. En effet, c’est dans les poissons et les viandes que l’on retrouve la majeure partie de la créatine. Idem avec la testostérone. Les végétariens affichent une infériorité de 30%, due sans doute à un déficit en zinc.

Pure Creatine

Pure Creatine

EAFIT

Pure Creatine, de la créatine monohydrate pour une énergie explosive!

Jusque-là vous allez me dire que je descends les végétariens en flèche car il ne sort aucun point positif de ce type d’alimentation.

Certes, mais qu’en est-il si les végétariens se complémentent en protéines et autres compléments alimentaires en parallèles de leur alimentation ?

Compléments alimentaires pour les végétariens

Premièrement, un végétarien mange des œufs et des produits laitiers, donc à ne pas confondre avec un régime végétalien qui exclut tous les aliments de source animale. Donc de ce fait, il peut trouver une source de protéines et pas des plus mauvaises, dans les œufs et les produits laitiers. De plus, le fait de pouvoir consommer ces aliments permet aux végétariens de se complémenter en Whey, en protéine d’œuf, en caséine et autre protéines à base de lait ou d’œuf. En outre des marques comme Olimp Nutrition ont mis sur le marché des protéines telles que la Sojavit 85 qui est une protéine de soja, sans arôme, sans aspartame et sans OGM. Donc une protéine de très bonne valeur biologique qui apporte pas moins de 30 g de protéines par dosette. Ce qui permet de rivaliser avec toutes les protéines du marché.

Sojavit 85

Sojavit 85

Olimp Sport Nutrition

Sojavit 85, l'isolat de protéine de soja non aromatisée de qualité supérieure!

Pour ce qui est des vitamines et minéraux, il existe une gamme importante de compléments multivitaminés ou encore riches en minéraux, ne serait-ce que le ZMA qui est un booster de testostérone riche en zinc, ou encore plus simplement les compléments ne contenant que du zinc ou autres minéraux comme le propose Scitec Nutrition.

Pour la créatine pas la peine d’expliquer que les végétariens peuvent tout aussi bien tirer profit des compléments alimentaires à base de créatine. Il en va de même pour la carnitine qui se trouve en majeur partie dans la viande et que l’on retrouve sous forme de complément alimentaire.

Alors oui il s’agit de molécule de synthèse pour les 9/10ème des compléments alimentaires énoncés, mais cela permet tout de même de pallier à pas mal de carences possible face à un régime végétarien. Il n’en reste pas moins que les régimes végétariens peuvent selon l’activité pratiquée, être un frein en termes de carences et de potentiel de développement musculaire. Ceci dit il est tout à fait possible de se forger un corps d’Apollon en étant végétarien. Il suffit de trouver les meilleures sources de protéines à disposition ainsi que les aliments les plus riches en vitamines et minéraux et d’essayer d’équilibrer le tout. Sans oublier l’avantage des compléments alimentaires qui s’avèrent être une source efficace pour développer sa masse musculaire et pallier aux carences en vitamines et minéraux.

Et si vous n’êtes toujours pas convaincu, je mets en avant un dernier argument, qui n’est pas des moindres, certains sportifs faisant partie de l’élite sont végétariens ! Bon c’est vrai qu’on n’a pas encore vu de M Olympia ou M Univers végétariens mais bon ç’est tout de même une belle prouesse. Je précise au passage que je ne suis pas végétarien, mais que ces derniers ont tout mon respect, surtout lorsqu’ils arrivent à obtenir des physiques d’un autre monde. Si vous êtes débutant en musculation et végétarien/ne, n’hésitez à demander des renseignements à l’équipe Optigura sur le choix de vos compléments alimentaires et sur le type de plan alimentaire à suivre pour éviter au maximum les carences.