Faut consommer des protéines quand on fait de la musculation ?

12 août 2015 | consulté 4557 fois

Les études scientifiques ont prouvé que le fait de s’entraîner régulièrement en chargeant les barres de fonte, crée une tension au niveau des muscles qui active des cellules protéiques qui permettent de tolérer la tension musculaire. Par conséquent, les cellules musculaires s’adaptent à la tension de l’entraînement en augmentant l’activité de ces molécules protéiques.

L'importance des protéines en musculation

100% Whey Gold Standard

100% Whey Gold Standard

Optimum Nutrition

100% Whey Gold Standard, la protéine la plus vendue au monde!

De plus, une consommation de protéine en musculation permet un anabolisme bien meilleur et par conséquent évite le catabolisme. En effet, diverses études ont mis en avant que la consommation de protéines engendre l’accumulation de protéines musculaires (augmentation du volume) en activant une molécule extrêmement importante appelée mTOR, qui démarre directement la synthèse de protéines après ingestion de ce nutriment. D'ailleurs, de nouveaux compléments qui visent à améliorer le système d'activation mTOR ont fait leur apparition, le Mastodon de chez Scitec Nutrition fait parti de ces produits révolutionnaires.

 

De plus, une complémentation pré-workout en acides aminés permet d’activer la synthèse protéique pendant plus de deux heures ce qui non seulement vous permet de mieux travailler mais aussi d’éviter le catabolisme après votre training. En parlant d’acides aminés, savez-vous que, prise en post-training, la leucine permet d’augmenter de 33% la synthèse protéique ? Ce n’est pas négligeable comme augmentation. Si les protéines en musculation sont importantes, les hydrates de carbone ont aussi leur part d’importance.

En effet, l’ingestion d’hydrates de carbone juste après l’entraînement permet d’une part de restaurer les réserves en glycogène utilisées durant l’effort, mais aussi d’éviter le catabolisme de deux façons. Premièrement, sa présence évite la dégradation des acides aminés afin de restaurer le glycogène et deuxièmement car il va stimuler la sécrétion d’insuline ce qui va faciliter le transport des acides aminés à l’intérieur des cellules (l’insuline est une hormone hypoglycémiante qui permet le passage du glucose dans les cellules).

Quand prendre des protéines en musculation ?

Nous savons que le moment ou la synthèse protéique atteint son sommet est le moment juste après l’entraînement. Cependant, selon le type d’entraînement (intense à charges lourdes) cette accélération de synthèse protéique peut durer jusqu’à 24 heures après l’entraînement. De ce fait, la consommation d’acides aminés et/ou de protéines 24 heures après l’entrainement peut exercer une stimulation de la synthèse de nouveaux tissus musculaires. L’ingestion de protéines doit donc être optimale afin d’augmenter au maximum la synthèse de tissus musculaires. En revanche, une consommation excessive de protéines ne sera pas proportionnelle à la synthèse protéique, et sera au contraire néfaste pour votre corps.

Une personne entraînée a une meilleure capacité d’utilisation des protéines ingérées qu’une personne qui n’est pas entraînée. De ce fait lorsque l’on pratique une activité intense, nos besoins protéiques sont moins importants du fait que sur une même dose de protéines, le sportif assimilera beaucoup plus ces dernières.