Peut-on prendre du muscle en étant végétalien?

Peut-on prendre du muscle en étant végétalien?

22 mai 2017 | consulté 3927 fois

Pour répondre facilement à cette question, il faut savoir que le principe d’une prise de masse n’est pas lié spécifiquement à un type de régime alimentaire mais plus à l’atteinte de certains besoins nutritionnels. Il faut comprendre que la prise de masse est liée à un bon dosage de protéines, de glucides, de lipides et de légumes pour atteindre un total calorique journalier correspondant à vos objectifs. Cela signifie que si vous absorber la quantité de protéines dont votre corps a besoin, peu importe le régime suivi, vous allez vous développer musculairement. Un végétalien peut alors prendre en masse s’il suite cette base. 

La principale difficulté dans ce régime sera d’absorber suffisamment de protéines compte tenu du choix limité de sources possibles. En effet, les sources de protéines animales ne sont pas envisageables et pourtant, il s’agit des meilleures sources vous permettant d’atteindre vos quota journalier assez rapidement. De plus, les sources de protéines animales possèdent beaucoup d’acides animés essentiels dont votre organisme ne peut pas fabriquer seul et qui doivent être apportés par l’alimentation. En suivant un régime végétalien, il faudra donc bien veiller à obtenir une source d’acide aminés essentiels.

100% Pure Whey

100% Pure Whey

BioTech USA

100% Pure Whey, la nouvelle protéine Biotech USA de qualité, aux goûts originaux

L’alimentation prise de masse pour végétalien

Nous avons donc trois grandes sources de protéines végétales (légumineuses, céréales, oléagineux). Parmi celles-ci, il existe des protéines végétales dites parfaites, sans acide aminé essentiel limitant : soja, quinoa, cacahuète, pois, pois-chiche et levure de bière. Cette dernière, comme la spiruline, peut être une alternative parfaite aux poudres de protéines. 

100% Plant Protein

100% Plant Protein

Scitec Green Series

100% Plant Protein, la poudre à base de protéines de pois et édulcorants!

Les sources de protéines végétales sont plus nombreuses que ce que l’on pourrait penser. En effet, nous pouvons retrouver entre autres les arachides, l’azukis, le fenugrec, les haricots, les lentilles, les petits pois, le soja, l’avoine, le boulgour, le riz, l’orge, le seigle, le chanvre… et bien d’autres! Libre à vous de choisir les bonnes sources en fonction de vos goûts et préférences! Ces aliments ne sont pas les plus riches en protéines mais peuvent être les plus riches pour les personnes suivant un régime végétalien ou végétarien.

Pour compenser le manque de viande, il sera essentiel d’intégrer dans son régime alimentaire, des aliments riches en acides aminés tels que des poivrons rouges, des tomates, asperges, choux fleurs, choux, épinards ou encore des brocolis. Ces aliments pouvant être peu caloriques à vue d’oeil pour une prise de masse, sont très importants et peuvent permettre la construction et la réparation du muscle et optimiser la récupération du métabolisme. Les acides aminés essentiels sont importants et votre corps en a besoin. Toutefois, votre organisme ne peut pas les synthétiser seul et doivent donc être apportés par l’alimentation. 

Les avantages des protéines d’origine végétale

Le fait de consommer des protéines d’origine végétale n’a pas que des inconvénients. Même s’il faut combiner plusieurs aliments pour avoir des sources de protéines différentes, les protéines d’origine végétale sont beaucoup plus rapides à digérer que les protéines d’origine animale. Il y a donc un gros intérêt à consommer ce type de produit, même pour les personnes ne suivant pas un régime végétarien ou végétalien. Il est toujours intéressant de varier les sources de protéines pour varier son alimentation ainsi que les sources de minéraux, vitamines, acides aminés et protéines différentes.

En résumé

Il est tout à fait possible de prendre du muscle et de la masse pour les personnes suivant un régime végétalien ou végétarien. La différence sera donc sur le total calorique journalier qui devra être supérieur à vos dépenses caloriques pour vous aider à développer du muscle. Etre vegan et faire de la musculation n’est donc pas un problème.