Acheter acides aminés pour la musculation

Tryptophan
Tryptophan
11,50 € 16,90 € Vous économisez 5,40 €

Les acides aminés et la musculation

Les acides aminés sont indispensables pour la musculation. Ils se trouvent dans l’alimentation ou se forment dans le corps humain. Ils existent aussi sous forme de compléments alimentaires. Sous cette forme, il est plus facile pour les culturistes de les avaler. L’avantage des compléments alimentaires pour les bodybuilders est que ceux-ci peuvent faire le suivi de leur consommation, apprécier ainsi leur efficacité, pour garantir un bon résultat. Avec les compléments ou suppléments alimentaires, l’absorption est méthodique et facile.

Présentation globale des acides aminés

Les acides aminés sont les molécules qui composent une protéine. Ils sont constitués d’atomes divers tels que le carbone, l’hydrogène, l’oxygène, le soufre, le phosphore et l’azote. Ce dernier élément nous intéresse plus particulièrement dans la mesure où sa présence détermine si notre corps est en phase de croissance (ou de construction musculaire) ou en phase de catabolisme (ou de destruction musculaire). Pour être dans la première phase, le muscle doit pouvoir synthétiser plus de protéines qu'il n'en détruit. Pour un sportif, cet équilibre doit être maintenu, on appelle cela la « balance azotée positive ». Pour ce faire, il faut un apport suffisant en protéines et en acides aminés.

Plus d’une cinquantaine d’acides aminés structurent une protéine. En ce qui concerne leur diversité, il en existe 100 dont 20 évoluent dans la nature à l’état libre. Les protéines, pour être plus précis, sont l’assemblage de ces 20 types d'acides aminés de base (l’acide aspartique, l’alanine, l’arginine, l’asparagine, l’acide glutamique, la glutamine, la glycine, la cystine, l’histidine, l’isoleucine, la leucine, la lysine, la méthionine, la sérine, la phénylalanine, la proline, la thréonine, la tyrosine, le tryptophane et la valine). Parmi ces 20 molécules, 8 sont dites essentiels. Les acides aminés essentiels sont puisés par l’organisme dans l’alimentation, dans les compléments ou suppléments alimentaires. Les non essentiels, eux, se trouvent dans la nourriture, mais l’organisme peut aussi bien s’en fabriquer (synthétiser). Parmi ces derniers, trois sont dits semi-essentiels : l’histidine, l’arginine et la glutamine. Les deux premiers sont essentiels chez le nourrisson, tandis que le troisième le devient chez une personne traumatisée.

L’utilité des acides aminés dans le cadre de la musculation

Quand l’individu fournit trop d’efforts, il y a contraction des fibres musculaires qui engendrent des détériorations. L’intensité des entraînements fragilise les muscles. Les courbatures apparaissent et l’acide lactique fait ressentir les traumatismes. C'est alors que les acides aminés dans le sang interviennent par le biais des protéines. Le muscle s'en sert pour se reconstituer et récupérer de nouvelles forces.

Pour maximiser la récupération et limiter la dégradation musculaire, il existe trois acides aminés qui sont regroupés sous le sigle BCAA. Les BCAA regroupent la leucine, la valine et l’isoleucine. Ce trio garant de la puissance et de l’endurance s’appelle également les acides aminés ramifiés. Ils préviennent une dégradation musculaire en épargnant le glycogène musculaire et en augmentant la masse musculaire maigre. Les BCAA sont faciles à absorber. Ils sont fournis sous forme de comprimés, de gélules ou de poudre. Leur goût est en général très agréable.