Comment éviter d’entrer dans un confort musculaire?

Comment éviter d’entrer dans un confort musculaire?

31 août 2015 | consulté 3328 fois

Confort musculaireTout d’abord qu’est-ce que le confort musculaire? On parle de zone de confort, lorsque vos entrainements deviennent habituels et répétitifs sans aucune évolution. Si vous suivez un programme training depuis trop longtemps sans avoir apporté quelques modifications, les entrainements ne seront plus aussi bénéfiques que lorsque vous avez commencé ce dernier.

Idée n°1 : Répétitions forcées

Cette technique nécessite un ou une fitness partner. En fin de série, lorsque vous ne pouvez plus effectuer de répétitions, votre fitness partner vous aidera à remonter la barre lorsque vous n’y arriverez plus. Cette technique suscite énormément d’énergie donc faites la en fin d’exercice.

Idée n°2 : Répétitions partielles

Lorsque vous sentez que vous n’arriverez pas à enchainer la prochaine descente de votre série, il faudra à ce moment-là effectuer des répétitions partielles. Pour cela rien de plus simple, vous ne faites que la moitié du mouvement. Pour le développé couché par exemple, vous ne descendez plus jusqu’au torse mais vous bloquez le mouvement au milieu et vous remontez. Faite cela jusqu’à ce que ce ne soit quasiment plus possible. Cette technique suscite aussi énormément d’énergie.

Idée n°3 : Séries dégressives

Cette technique de travail est très connue. Elle permet de continuer l’effort lorsque la charge utilisée devient trop lourde pour continuer. Si vous faites vos biceps au pupitre par exemple, vous avez mis 35kg sur la barre et vous n’arrivez plus à forcer. Rien de plus efficace que de retirer petit à petit les charges et de continuer l’exercice en decrescendo. Cependant, il ne faut pas trop forcer non plus, sinon vous allez vider vos réserves en glycogène trop rapidement et allez donc rentrer dans un état catabolique, ce qui va considérablement freiner votre évolution musculaire. Pensez à utiliser une boisson isotonique durant les efforts.

CarboX

CarboX

BioTech USA

Carbox, le complexe de glucides ultra-complet pour l'énergie et les performances

Idée n°4 : Séries de pause-repos

Cette méthode nécessite un fitness partner. Pour cela, il faut utiliser une charge très lourde qui vous permettra d’effectuer seulement 3 – 4 répétitions. Vous allez pousser la barre à 3 ou 4 reprises, vous reposer 15 secondes et recommencer minimum 5 fois. Cette technique permet de relever une charge lourde sur une longue durée, ce qui avec une méthode classique n’aurait pas eu le même effet.

Attention cette technique va vous faire rentrer dans la zone rouge du surentrainement. Si vous sentez un état de fatigue important ne continuez pas, ressucrez vous à l’aide d’une barre protéinée ou une boisson énergétique et reposez-vous le temps nécessaire. Inutile de continuer, vous risqueriez de vous blesser.

GoPro

GoPro

Stacker2

La barre protéinée délicieuse et complète de chez Stacker2 !