Comment faire pour augmenter le taux de testostérone en musculation ?

Comment faire pour augmenter le taux de testostérone en musculation ?

30 mars 2016 | consulté 4844 fois

Dans le monde du culturisme, tous les moyens sont bons pour augmenter la capacité physique, l’endurance, le volume musculaire et l’énergie, sauf bien évidemment le dopage pour ceux qui participent aux compétitions et championnats. Aujourd’hui, il existe de nombreuses hormones pouvant agir sur l’hypertrophie musculaire comme l’hormone de croissance, la somatomédine C ou encore l’insuline. Seulement, ces hormones sont loin d’égaler la testostérone. En effet, cette hormone est la plus efficace dans le monde de l’haltérophilie et du culturisme. Celle-ci a pour principale caractéristique d’augmenter la masse musculaire. Sécrétée par les testicules, la testostérone présente de nombreuses qualités faisant d’elle l’hormone la plus importante pour l’homme. Il existe donc une multitude de produits totalement légaux qui permettent de booster la production de testostérone.

Testo 4HD

Testo 4HD

Stacker2

Testo 4HD, le booster de testostérone numéro 1 sur le marché!

Le rôle et le mécanisme de la testostérone en musculation

Il faut savoir que la testostérone est aussi bien présente chez les femmes que chez les hommes à la seule différence près que la production journalière chez l’homme est de 5 à 10 mg tandis que chez la femme, celle-ci est sécrétée, mais en infime quantité de l’ordre de 1 mg. Cette hormone est responsable des caractéristiques masculines comme la tessiture de la voix plus grave, la pilosité, ainsi qu’une musculature plus développée et plus puissante. La testostérone est une hormone anabolique agissant principalement sur la synthèse des protéines, indispensables à la reconstruction des cellules musculaires. Celle-ci provoque des réactions chimiques au niveau de chaque cellule des muscles ce qui en résulte la création de protéines provoquant ainsi le grossissement des cellules. La croissance osseuse et le gain en masse musculaire sont des effets de la synthèse protéique à partir d’acides aminés. Outre ces effets, la testostérone permet également d’améliorer l’esprit de compétition et la résistance à la fatigue, l’augmentation de la force musculaire, mais également le regain du désir sexuel et de la libido. La testostérone offre également une meilleure récupération après des séances d’entraînements intensifs. D’un autre côté, la testostérone exerce également un effet minceur étant donné qu’elle active le métabolisme qui est l’ensemble des processus de transformation des substances dans l’organisme et des phénomènes qui s’y rattachent, accentue la libération des graisses par les adipocytes qui sont les cellules adipeuses formées principalement de lipides, et inhibe la mise en réserve des lipides par le corps. Il est alors nécessaire de bien s’alimenter et de prendre des compléments nutritionnels pour éviter l’effet minceur.

Augmenter la testostérone en musculation de façon naturelle

Bien qu’il existe de la testostérone en produits pour aider à la prise de masse musculaire plus rapidement (qui sont des produits illégaux et dangereux), il existe également des méthodes naturelles pour augmenter le taux de testostérone dans l’organisme. Effectivement, la testostérone dans le corps peut être activée grâce à la stimulation. Pour cela, il faut manger suffisamment et de nombreux aliments différents. Pour que le taux de testostérone soit toujours optimal, il faut absorber assez de calories chaque jour. Cela permet de maintenir le poids du corps. Pour cela, il faut consommer entre 40 et 44 calories par kilo de poids de corps. Concernant l’alimentation à privilégier, il est recommandé de consommer régulièrement des protéines animales : volaille, bœuf, poisson, porc… La viande rouge est particulièrement conseillée en raison d’un taux élevé en zinc, acides gras saturés et minéraux. Elle est associée à un taux plus élevé de testostérone. Selon de récentes recherches, l’organisme sécrète plus de testostérone si l’apport en graisse saturée et en graisse mono-insaturée est augmenté. Pour ce faire, il faut choisir des aliments riches en graisse mono-insaturée comme l’olive, l’avocat, les graines et les oléagineux. Les laitages non allégés se présentent également comme une excellente source de graisses saturées ainsi que de protéines. Un régime riche en cholestérol favorise l’augmentation de la production de testostérone dans l’organisme. Ainsi, les individus consommant beaucoup de jaunes d’œuf gagnent davantage de masse et de force que ceux qui en prennent moins. Par ailleurs, le cholestérol contenu dans ce type d’aliments n’élève pas le taux de mauvais cholestérol. Les légumes aussi permettent de faire grimper le taux de testostérone. En effet, les légumes crucifères comme le chou, le brocoli ou le chou-fleur apportent des substances appelées indoles occasionnant la diminution inhibitrice des œstrogènes sur la production de testostérone. Parmi les aliments à ne pas oublier, ceux riches en glucides. Il a été prouvé qu’un rapport glucides-protéines plus élevé à raison de 2 pour 1 fait monter la concentration de testostérone. Il faudra alors consommer au moins 4,4 g de glucides par kilo de poids de corps.