Le rôle du foie en musculation

Le rôle du foie en musculation

4 mai 2015 | consulté 5025 fois

Anatomiquement parlant, le foie est un organe rougeâtre rempli de sang et est la plus grosse glande de l’organisme. Il pèse en moyenne 1,5kg chez l’adulte et peut emmagasiner jusqu’à un litre de sang. Il est situé dans la cavité abdominale, sous le diaphragme, et se trouve presque entièrement derrière les os formant la paroi de la cavité thoracique, qui le protège. En rapport avec la musculation, nous allons parler des fonctions métaboliques du foie.

Rôle dans le métabolisme des glucides

Le foie joue un rôle central dans le maintien de la glycémie que ce soit en période postprandiale ou inter prandiale. En période postprandiale, la glycémie dépassant les 1,1g/L, le foie va alors capter le glucose excédentaire et le stocker sous forme de glycogène ou sous forme de triglycérides. D’où l’intérêt en musculation d’avoir une glycémie stable. De ce fait vous éviterez le stockage de triglycérides dans les tissus adipeux. En période inter prandiale, lorsque la production d’énergie nécessaire dépasse l’apport glucidique énergétique, c’est-à-dire lorsque la glycémie est inférieure à 0,7g/L, le foie aura pour rôle d’empêcher l’hypoglycémie. Il va donc, dans un premier temps, libérer du glucose via la glycolyse puis dans un second temps va produire de l’énergie à partir de composés non glucidiques (lactate, pyruvate, acides aminés et glycérol).

Rôle dans le métabolisme des lipides

En période postprandiale, les synthèses d’acides gras, de triglycérides et de phospholipides s’effectuent dans les hépatocytes grâce à la lipogenèse. En période inter prandiale, lorsque le glucose n’est plus disponible en tant que substrat énergétique, le foie tire l’essentiel de ses besoins énergétiques de la béta-oxydation, voie de catabolisme des acides gras en Acétyl-CoA (la carnitine est indispensable à ce processus). Les acides gras proviennent soit de la circulation sanguine, soit des réserves hépatiques en triglycérides.

Rôle dans le métabolisme protéique

Le foie intervient dans le métabolisme des acides aminés grâce aux hépatocytes qui effectuent des réactions de transamination et de désamination oxydative, permettant de générer des précurseurs de la néoglucogenèse et de la cétogenèse en cas d’une baisse de la glycémie. De plus, l’utilisation métabolique des acides aminés par les tissus génèrent la formation d’ammoniac excédentaire suite aux réactions de désamination oxydative. Via ce rôle dans le métabolisme des protéines, le foie intervient aussi dans le métabolisme des hormones corticosurrénales, sexuelles et hormones du pancréas. Vous l’aurez donc compris, il est très important de bien s’alimenter afin que votre foie puisse gérer au mieux toutes ces fonctions, qui ont un impact très important sur votre développement musculaire. Si vous avez du mal à gérer votre alimentation, voici quelques astuces pour rééquilibrer son alimentation.