Protéine de soja et prise de muscle ?

22 juin 2015 | consulté 4956 fois

Protéine de Soja prise de muscleAvant que la controverse ne soit démontrée, les athlètes hésitaient à utiliser la protéine de soja en raison de la présence d’isoflavones qui ont des propriétés chimiques similaires à celle des œstrogènes. De ce fait des rumeurs avaient été mises en avant, stipulant le fait que les isoflavones développaient la gynécomastie chez les hommes qui prenaient de la protéine de soja. Malheureusement cette fausse information a fait bouder les protéines de soja aux athlètes qui n’ont pas pu tirer profit de tous les bienfaits de cette dernière (meilleure récupération musculaire, stimulation de la fonte adipeuse, acides ramifiés, arginine, prévention de certaines maladies comme le cancer colorectal).

Des études récentes menées sur des athlètes ont permis de mettre en avant que la protéine de soja n’avait aucune incidence sur le taux de testostérone. Lors de cette étude, des shakers de protéines ont été distribués à des athlètes durant plusieurs semaines, et lors de la mesure du taux de testostérone, aucune diminution n’avait été mise en avant. Il peut y avoir une légère diminution chez les végétariens se nourrissant beaucoup de soja, mais là encore la diminution est infime et ne constitue en aucun cas une preuve que le soja diminue la testostérone. Une dose de 60 grammes par jour de protéine de soja (soit deux shakers) n’aura aucune incidence sur votre sécrétion de testostérone.

L'utilité de la protéine de soja en musculation

De ce fait, la protéine de soja peut tout à fait être utilisée lors d’une prise de masse. Le fait de consommer plusieurs shakers par jour de protéine de soja ne vous fera pas pousser des seins de femmes, ne vous inquiétez pas.

Rappelons au passage que la protéine de soja est la seule protéine végétale à posséder tous les acides aminés essentiels nécessaires au développement de vos muscles. Elle est donc une très bonne source protéique pour les sportifs notamment les végétariens / végétaliens qui ne consomment pas forcément des protéines animales. De plus, elle est une protéine à absorption lente, ce qui en fait une protéine parfaite pour les collations de 10h00, 16H00 et la collation d’avant coucher.

Si vous restez perplexe face à la protéine de soja, vous pouvez toujours couper la dosette en deux et mélanger à une Whey. De plus, un tel mélange permet d’avoir deux types de protéines avec des absorptions différentes, ce qui procure une diffusion d’acides aminés aux muscles quasi optimale. Vérifiez aussi sur le packging de votre protéine de soja que figure bien le logo « OGM free », ce qui vous évitera de manger toute sorte de pesticides très nocifs pour l’organisme.

Si vous avez des doutes ou des questions concernant la composition et / ou l’utilisation de la protéine de soja, n’hésitez pas à nous contacter.