Troubles du comportement alimentaire chez les sportifs

Troubles du comportement alimentaire chez les sportifs

20 octobre 2015 | consulté 3128 fois

De nombreuses enquêtes réalisées auprès des sportifs montrent un important pourcentage d’erreurs alimentaires. Les erreurs ressortant le plus souvent sont :

  • S’approcher d’un poids de corps esthétiquement correct
  • Un entrainement excessif peut être à l’origine d’une diminution d’apports alimentaires et ainsi diminuer l’appétit

Il est évident que les sports mettant en avant un physique idéal donc les sports à faible pourcentage de matière grasse sont les plus exposés aux désordres alimentaires. Un désordre alimentaire se remarque par la façon d’appréhender les signaux en relation avec la faim, la satiété ou encore l’appétit. Il sera alors essentiel de rééquilibrer son alimentation.

Les anomalies en lien avec les repas

L’hyperphagie, se résume par une exagération de la faim ainsi que de l’appétit. Ce désordre alimentaire est difficilement contrôlable notamment durant les périodes d’entrainement intense. En revanche l’hypophagie, que l’on retrouve généralement après l’effort peut se traduire par une anorexie se caractérisant par une absence de faim et d’envie de s’alimenter.

Les anomalies en dehors des repas

On retrouve une hyper activité du stimuli alimentaire, notamment chez les sportifs s’imposant des régimes drastiques comme chez les sportifs à composante esthétique. Ces personnes deviennent très sensibles aux stimuli alimentaires que leur adresse la société de consommation ainsi que leur entourage. On retrouvera donc les grignotages : souvent retrouvé en période de repos, le sportif s’alimente sans envie de manger, sans sensation de faim.

Les compulsions alimentaires

Impulsion incontrôlable qui force l’individu à manger un aliment le plus souvent désigné comme produit plaisir ou alors ce que le sportif trouve à portée de main. Ces pulsions alimentaires sont difficiles à arrêter et bien souvent les quantités ingérées sont importantes. La boulimie fait aussi partie des troubles du comportement alimentaire. Elle se caractérise par des prises alimentaires de grandes quantités indépendamment de la saveur.

Chaque sportif doit être capable, s’il en a, de reconnaître quel est son trouble alimentaire pour pouvoir mieux le gérer ou se faire aider à gérer ces troubles. Afin de dépister au mieux un TCA, prêtez attention à ces critères sans pour autant tirer des conclusions hâtives.

  • Tristesse
  • Contrôle des prises alimentaires
  • Apport énergétique trop faible
  • Penser que les plans alimentaires proposés par des professionnels de la nutrition son trop caloriques
  • Se trouver toujours trop gros
  • S’isoler au moment des repas
  • Absence de plaisir lors de la prise alimentaire

Si vous pensez être sujet à un de ces troubles alimentaire, n’hésitez pas à contacter notre équipe. Notre équipe ainsi que notre coach en nutrition pourront vous apporter des solutions afin de contrôler ces TCA et ainsi vous aider à atteindre vos objectifs plus aisément. Pour de plus ample informations, vous pouvez consulter cet article sur les erreurs à ne pas commettre en musculation.