Qu'est-ce-qu'un rebond glucidique?

Qu'est-ce-qu'un rebond glucidique?

22 mars 2018 | consulté 2755 fois

Qu’est-ce-qu’un rebond glucidique?

Dans le domaine de la musculation et plus particulièrement de la compétition dans ce milieu, vous avez déjà entendu parler du « rebond glucidique » ou décharge glucidique en période de sèche, sans forcément savoir ce que c’est réellement. Dans cet article nous allons définir ce qu’est un rebond glucidique qui peut être assimilé à l’augmentation des réserves en glycogène afin d’obtenir un meilleur rendu visuel sur scène. C’est un phénomène simple à comprendre mais difficile à mettre en place pour être réellement efficace. Bien maîtrisé, le rebond glucidique peut vous permettre de gagner quelques places lors de votre future compétition. 

Pour expliquer au mieux le rebond glucidique, il est important de comprendre le rôle des glucides . Ces derniers fournissent de l’énergie à notre organisme pour réaliser les tâches quotidiennes et être performant en salle de sport. Rappelons toutefois qu’1g de glucides apporte 4kcal dans votre alimentation et servent principalement à ajuster votre total calorique pour vous permettre de soit réaliser une sèche ou bien une prise de masse. En effet, lorsque l’ont souhaite prendre du poids, on rajoute progressivement des glucides dans son alimentation et inversement en période de sèche. En réduisant les glucides, on diminue forcément nos réserves de glycogènes (glucides stockées dans les muscles). 

C’est donc une technique qui s’applique qu’en période de sèche, d’où le nom de « rebond » qui signifie que vous allez incorporer subitement des glucides dans votre alimentation. 

Comment faire un rebond glucidique?

Le glycogène est présent dans le foie (30% hépatique) et dans les muscles (70% musculaire) et constitue la forme de réserve en sucre de l’organisme. Quand ces réserves musculaires diminuent, les muscles semblent à plat visuellement. Cela signifie que l’athlète a atteint un niveau de sèche important et peut être améliorer lors d’un passage sur scène pour apparaît plus « gonflé » avec les muscles plus apparents et gros tout ayant perdu votre gras. 

Pour précéder à cela, on va donc utiliser le rebond glucidique qui va être mis en place environ 1 à 3 jours avant la compétition, avec une alimentation riche en glucides. Cette augmentation soudaine de glucides après une suppression de ces derniers durant la phase de préparation à la compétition va permettre de faire des réserves de glycogène en masse pour donner un aspect plus gonflé aux muscles et relancer le métabolisme. Ainsi, vous allez pouvoir augmenter votre volume musculaire pour un aspect plus massif face aux juges lors de votre compétition. 

Cette action est due à l’eau stockée puisque 1g de glycogène permet de retenir 3g d’eau. C’est une technique testée et approuvée par les compétiteurs qui utilisent cette méthode lorsque leurs réserves de glycogène sont au plus bas et qui souhaitent afficher un physique plus massif sur scène. Sachez toutefois que le rendu visuel est temporaire et qu’il n’est pas bon pour la santé de faire cela si vous ne préparez pas de compétition. 

Un rebond glucidique ne s’apparente pas à un « cheat meal » car il s’agit uniquement d’augmenter les glucides et non les lipides pour relancer le métabolisme et augmenter les réserves de glycogène. 

Les risques du rebond glucidique

Si le rebond glucidique n’est pas maîtrisé, vous êtes exposé à deux risques majeurs qui peuvent ruiner vos objectifs. En effet, il est déconseillé d’utiliser cette technique si vous êtes débutant ou si vous n’avez pas les connaissances nécessaires. Ainsi, vous êtes exposé :

  • Au malaise : votre organisme va subir un changement brutal pouvant provoquer un malaise. En effet, il s’agit de bien connaître son corps et d’appliquer cette technique en ajustant les calculs de glucides au cas par cas pour qu’elle puisse être efficace. 
  • Reprendre du gras : si vous avez une mauvaise gestion de cette méthode, vous risquez de reprendre du gras et donc d’avoir ruiné votre sèche si durement préparée. Il est alors conseillé d’être suivi par un professionnel pour appliquer une telle technique. 

En résumé

Le rebond glucidique peut être utile à l’approche d’une compétition afin de paraître plus volumineux sur scène ou pour relancer votre métabolisme. Cependant le système hormonal n’aime pas trop de tels changements brusques alors il conviendra d’utiliser cette technique avec parcimonie! Ce type de rebond est très dangereux pour la santé lorsqu’il n’est pas maîtrisé donc utilisez cette technique qu’en cas de nécessité!