Acide-d-aspartique

DAA Pro
DAA Pro
CHF 14.99 CHF 19.90 Vous économisez CHF 4.91

Qu’est-ce-que l’Acide D-Aspartique?

L’Acide D-aspartique est un acide aminé non-essentiel qui se forme essentiellement dans l’hypophyse, l’hypothalamus et les testicules. Cette molécule joue un rôle important dans la libido, la croissance musculaire, la force, la puissance et l’apport en énergie. L’acide D-aspartique fait partie des vingt acides aminés qui constituent les protéines. Rappelons que les acides aminés sont des molécules qui servent de carburant et qui favorisent la croissance musculaire et la récupération après un effort intensif comme la pratique de la musculation.

Il est possible de trouver de l’acide D-aspartique dans notre alimentation comme dans la viande de porc, les anchois, la dinde ou encore les cacahuètes. Attention, les végétariens peuvent manquer de cet acide aminé du fait de leur alimentation spécifique. Avec notre mode de vie moderne, nous ressentons tous des effets comme du stress, de la fatigue, une baisse de libido etc… pouvant être engendrés par un manque quelconque d’acide D-aspartique.

L’acide aspartique existe dans notre organisme sous deux formes : l’acide L-Aspartique l’acide D-Aspartique. Ces deux formes bien distinctes n’ont pas les mêmes propriétés et il est important de bien les distinguer. En effet, l’acide L-Aspartique est incorporé directement dans les protéines et il est présent dans notre corps en grande quantité. Il sert principalement de matière première pour la fabrication du tissu musculaire, de la peau, des cheveux ou encore des enzymes. Quant à lui, l’acide D-aspartique est en quantité moins importante et cet acide aminé a un rôle biochimique bien plus limité. Il s’accumule dans la glande pituitaire, la glande pinéale et les testicules. Il a pour rôle principal de stimuler la libération des hormones sexuelles et donc booster notre taux de testostérone naturelle.

C’est pour cela que ce nom revient sans cesse dans la liste des ingrédients présents dans les compléments comme les boosters de testostérone. C’est donc bien l’acide D-aspartique qui est intéressant pour les pratiquants de musculation afin de booster le taux de testostérone pour plus de force et performances à l’entraînement.

La testostérone est sans doute l’hormone qui suscite le plus d’attention chez les sportifs et les hommes en général. En effet, c’est celle qui possède le plus gros impact sur la croissance musculaire et le développement des attributs de la virilité. L’acide D-aspartique est un supplément qui n’est présent que depuis quelques années sur le marché de la nutrition sportive. Pourtant, il fait maintenant partie de nombreuses formules de booster de testostérone que nous connaissons tous.

A quoi sert l’Acide D-Aspartique?

L’acide D-aspartique peut être produit de différentes manières :

  • Par transaminase de l’oxabacetate, qui est essentielle dans le cycle de l’acide citrique et la néoglucogenèse
  • Par les deux acides aminés liés au cycle de l’urée : l’ornithine et la citrulline

L’acide D-aspartique est issu du cycle de l’urée et permet de participer à la production de glucose à partir des lactates et des BCAA (néoglucogenèse) et agit comme un puissant neurotransmetteur au niveau du cerveau. La néoglucogenèse est la synthèse du glucose à partir de récepteurs non-glucidiques. Il s’agit d’un mécanisme anabolique qui permet de maintenir le taux de glycémie dans le sang. Le glycogène ou glucose, est utilisé comme carburant par les muscles lors des efforts. Ainsi, avec un entraînement dur et intenses, les réserves de glycogène dans les muscles s’épuisent pouvant entraîner fatigue, baisse des performances et catabolisme musculaire.

Pour palier à cela, la néoglucogenèse produit le glycogène lors d’efforts physiques intenses et longs pour donner à votre corps, tout le carburant dont il a besoin pour tenir et repousser ses limites! Avec cet acide aminé, vous allez donc pouvoir augmenter votre force et performances physiques et sportives à l’entraînement!

Le cycle de l’urée est un cycle de réactions biochimiques qui a lieu dans le foie et les reins et qui a pour objectif, de détoxifier l’organisme de l’ammonium produit pendant l’entraînement. L’ammonium est sécrété lors des efforts très intenses et extrêmement poussés comme la pratique de la musculation. Toxique pour l’organisme, il sera éliminé à travers la formation d’urée par le foie ou directement dans les urines via les reins. D’après de nombreuses études scientifiques, il a été prouvé que l’ammonium sanguin atteignait son niveau le plus élevé environ 5 minutes après l’arrête de l’effort pour revenir à la normale 1 heure après environ.

Il participe également à la production de testostérone au niveau des organes sexuels et participe à l’élimination de l’ammoniaque, un des déchets responsables de la fatigue. Cet acide aminé participe aussi à l’apport d’énergie pour les cellules ainsi qu’à l’immunité.

Quel dosage utiliser?

Aujourd’hui, il n’existe pas vraiment de recommandation officielle sur la quantité d’acide D-aspartique idéale à utiliser. En règle générale, il est recommandé d’en prendre 3 à 6 grammes par jour, à répartir sur les différents repas de la journée.
 Il est préférable de commencer par des dosages faibles puis les augmenter afin d’expérimenter les effets de cet acide aminé sur votre corps. Afin de mesurer son effet, il est conseillé de surveiller certains signes comme l’augmentation de libido qui pourrait vous indiquer le bon dosage permettant des résultats notables.

L’acide D-aspartique est un élément naturel qui est fabriqué par le corps et que l’on retrouve dans l’alimentation. Il n’y a donc pas vraiment d’effets secondaires indésirables. Dans tous les cas, il est préférable de commencer par des doses faibles pour vous assurer que vous supportez bien la prise de ce complément alimentaire.

En résumé

L’acide D-aspartique possède une certaine notoriété auprès des sportifs grâce à son efficacité démontrée par les études scientifiques. En effet, cet acide aminé sera davantage efficace sur les personnes ayant ds taux de testostérone bas. L’utilisation vous fera augmenter un peu en gain musculaire, en force ainsi qu’en récupération. Dans tous les cas, ce n’est pas un produit miracle et ses effets n’ont absolument rien à voir avec les stéroïdes anabolisants auxquels cet acide aminé est souvent comparé. En effet, l’acide D-aspartique peut permettre une augmentation de 1 à 2 ng/mL de testostérone contre 2 000 à 3 000 ng/mL pour les stéroïdes.

Néanmoins, s’en supplémenter peut être intéressant pour augmenter légèrement les taux de testostérone afin de favoriser l’anabolisme musculaire et pouvoir bénéficier de ses nombreux avantages sur la santé et les performances physiques.