Acheter coupes faim puissants

Top Shape
Top Shape
CHF 27.90 CHF 29.90 Vous économisez CHF 2.00

Un coupe-faim pour éviter de trop manger

Comme son nom l’indique, un coupe-faim se présente comme un aliment ou un complément alimentaire, dont le principal objectif est de couper la faim, dans le sens propre du terme. Également connu comme modérateur de l’appétit, un coupe-faim peut être un médicament destiné à diminuer l’appétit ou une petite quantité d’aliments prise pour calmer la faim.

Les différentes sortes de coupe-faim

Un coupe-faim relève aujourd’hui du domaine des compléments alimentaires. La majorité des principes actifs sont tirés de végétaux en tout genre : konjac, fucus, gomme de caroube, nopal, algue brune…

Le fonctionnement de ces extraits de végétaux repose sur le principe de l’absorption massive d’eau. Lorsque ces produits à base de plantes sont ingérés, ils forment une espèce de gel à l’intérieur de l’estomac. Ce dernier ainsi rempli provoquera une arrivée rapide de la sensation de satiété. Sous forme de gélules, les coupe-faim pris peu de temps avant de manger permettent aux culturistes et aux haltérophiles d’ingurgiter moins de calories.

Les personnes en surpoids et celles qui mangent de grandes quantités de nourriture à table trouveront également leur compte dans ces gélules. Outre ces derniers, il existe également de nombreux aliments qui jouent naturellement le rôle de coupe-faim. En effet, il est possible de trouver des coupe-faim parmi les aliments du quotidien comme la pomme, les protéines animales, les œufs, les lipides, les légumes verts et crucifères, les céréales complètes, les fruits riches en eau et en fibres rassasiantes, les amandes, le thé vert, le fromage blanc ou encore la caféine ainsi que les lentilles, sans oublier l’eau.

Depuis quelque temps, l’agar-agar, une poudre japonaise extraite d’algues rouges, connaît énormément de succès. Celle-ci est inodore et se consomme dans le thé. Elle peut également être cuisinée avec différents plats. L’agar-agar est très peu calorique, mais occupe une place importante dans l’estomac. De ce fait, elle joue un rôle naturel de coupe-faim.

Le coupe-faim et la musculation

Dans le monde du culturisme, le coupe-faim est souvent sollicité pour abaisser la sensation de faim dans le but d’éviter de manger davantage, de grignoter et d’avoir des calories excédentaires à la fin de la journée.

A priori, cela peut sembler contradictoire d’utiliser un coupe-faim en période de sèche. En effet, pendant cette période, le but des bodybuilders et des haltérophiles est de bien répartir leurs apports caloriques en macronutriments tout en équilibrant leur alimentation et en choisissant leurs aliments avec précaution en associant tout cela à leurs séances de musculation.

Cela leur permet d’oxyder une grande quantité de graisses et ne garder que des muscles fermes. Dans ce cas-là, le coupe-faim ne semble pas utile étant donné qu’à ce stade, les pratiquants de musculation ingèrent un certain nombre de calories sans être en excès. Toutefois, il peut tout de même être utile étant donné que certaines personnes ressentent une forte sensation de faim lors de la sèche. Il est donc nécessaire de tendre un piège à l’estomac et l’hypothalamus en leur offrant la sensation d’être rempli. Un signal de satiété envoyé par le cerveau permettra d’éviter de grignoter étant donné que le corps n’aura plus faim.