Acheter protéines végétales

Rice Protein
Rice Protein
CHF 19.89

Ce que vous devez savoir sur les protéines végétales

Avec les glucides et les lipides, les protéines forment les principaux macronutriments. Ceux-ci fournissent de l’énergie à l’organisme et le corps humain ne peut pas se passer de ces macronutriments pour vivre.

Concernant les protéines, celles-ci jouent différents rôles, dont les plus importants sont la croissance, la réparation cellulaire ainsi que la construction musculaire. On peut les trouver dans de nombreux aliments d’origine animale, les œufs, les produits laitiers, mais également les végétaux. Bien que ces derniers ne se présentent pas comme une source de protéines complètes, il est tout à fait possible de tirer avantage de la protéine végétale.

L’avantage et l’utilisation d'une protéine végétale pour la musculation

Contrairement à la protéine animale, la protéine végétale n’est pas accompagnée de graisses. Voilà son premier avantage. Contrairement, aux protéines animales, dont les premières sources sont les viandes, dans lesquelles on retrouve souvent des graisses saturées. Ce qu’il faut savoir à propos de celles-ci, c’est que lorsqu’elles sont prises en excédent, elles peuvent provoquer des problèmes de santé ainsi qu'une prise de poids. Il en va de même avec les produits laitiers, le poisson et les œufs.

On ne retrouve pas ce problème avec la protéine végétale comme les pois et le chanvre qui sont des aliments ne contenant qu’une petite quantité de lipides et de ce fait une infime quantité de graisses saturées. Ce genre d’aliments est par conséquent plus facile à consommer.

Afin d’éviter les carences lors de la consommation de protéines végétales, il sera toujours préférable d’associer des légumineuses à des céréales afin de bénéficier des avantages de chaque type de protéines. Si les légumineuses manquent de méthionine, les céréales elles manquent de lysine, acide aminé, constituant des protéines, essentiel à la croissance. La consommation de différents types de protéines végétales assure un apport varié et complet en acides aminés.

La protéine végétale, une source incomplète

Ce qu’il faut savoir en premier lieu, c’est que la majorité des végétaux ne disposent pas de protéines complètes. C’est pour cette raison que la protéine végétale n’est pas une source complète. Mais pour quelle raison ? Pour comprendre pourquoi, il faut d’abord connaître la structure d’une protéine qui est un assemblage d’acides aminés. Ce sont ces derniers que l’organisme utilise après qu’il ait "découpé" les protéines ingérées.

Il existe deux sortes d’acides aminés : les non essentiels et les essentiels. Ceux que l’on appelle acides aminés essentiels ne peuvent pas être fabriqués par l’organisme contrairement aux acides aminés non essentiels. Où trouve-t-on ces acides aminés indispensables à l’organisme ?

Ces derniers ne se trouvent malheureusement pas partout, et parfois pas en quantités suffisantes, comme on peut le constater avec les protéines végétales, ne contenant pas tous les acides aminés essentiels. Cependant, il existe une exception: la protéine de soja, qui dispose de tous les acides aminés essentiels, bien qu’elle soit pauvre en méthionine, l’acide aminé sulfuré, essentiel à la croissance et à l’équilibre de l’organisme, que l’on retrouve dans le lait, les œufs et la caséine.

Pour réunir tous les acides aminés indispensables pour l’organisme, il sera nécessaire d’utiliser de nombreuses sources végétales de protéines. En faisant cela, il sera possible de s’alimenter sans protéines animales comme le font déjà les végétaliens, qui ne consomment que des aliments d’origine végétale exclusivement.