Boissons isotoniques

Isotec Race
Isotec Race
18,50 €

Pourquoi consommer des boissons isotoniques?

Il est conseillé aux sportifs de haut niveau de s’hydrater correctement. Une hydratation insuffisante diminue la performance. Cela peut entraîner divers malaises ainsi que des lésions comme la tendinite ou les crampes. Une personne qui pratique un sport d’endurance doit boire régulièrement, plus précisément avant, après et pendant l’effort physique. Les boissons isotoniques figurent parmi les produits recommandés.

Ce qu’il faut savoir sur les boissons isotoniques

Une boisson isotonique n’est ni hypotonique ni hypertonique. Le premier qualifie une boisson dont la concentration est inférieure à celle du plasma sanguin, et la seconde est l’inverse. Ainsi, une boisson isotonique a une pression osmotique qui se rapproche à celle du plasma sanguin. Cette caractéristique la rend facile à absorber, surtout au niveau de l’intestin.

Les boissons isotoniques sont aussi appelées les boissons de l’effort. Leurs fonctions se résument d’une part à l’apport des éléments nutritifs essentiels à l’effort, plus particulièrement les glucides et les sels minéraux. D’autre part, elles assurent l’hydratation du corps. La particularité des boissons isotoniques est leur capacité de passer dans le sang sans problème. En plus de leur efficacité, elles apportent plus d’énergie à celui qui les consomme.

Pendant que vous déployez un effort d’endurance, boire de l’eau pure n’est pas vraiment la solution. Ce que vous buvez doit contenir des glucides, éléments essentiels pour éviter l’épuisement des réserves de glycogène. Cet épuisement, les marathoniens le connaissent très bien. C’est une réaction inflammatoire due à de trop fortes contractions musculaires. Elle se manifeste par une sensation soudaine de blocage des forces dans les membres. Au lieu de boire de l’eau, buvez donc une boisson isotonique. Celle-ci, riche également en sels minéraux, comble les pertes rattachées à la sudation.

Les boissons isotoniques contiennent en général des glucides à index glycémique élevé notamment du saccharose. Ces sucres complètent les réserves musculaires du sportif qui les consomme. La maltodextrine se retrouve également dans les boissons isotoniques. Celles-ci sont efficaces pour ceux qui déploient de longs efforts. La maltodextrine est un glucide très rapide. C’est la transformation de l’amidon de maïs par hydrolyse qui permet une association des molécules de glucose et de maltose. De goût peu sucré, la maltodextrine est facilement absorbable par les intestins.

Mode de consommation des boissons isotoniques

Il faut boire frais et par petites gorgées. Sachez que l’estomac évacue entre 750 ml et 1 l de liquide par heure. Sa vitesse d’évacuation varie en fonction de l’effort déployé, du degré de déshydratation, de votre forme et surtout de la concentration en glucides de la boisson consommée. Autres facteurs à ne pas négliger : la température du corps et la température ambiante. Une boisson fraîche s’évacue plus vite. L’idéal serait de boire une boisson de 10 à 15°C. En temps de forte chaleur, réduisez la quantité de sucre dans votre boisson isotonique. Aussi, évitez les grandes gorgées, car la digestion risque de devenir inefficace. Sachez en effet que la vitesse de vidange gastrique varie avec la température extérieure. Il est indispensable de boire avant d’avoir soif. À force d’attendre votre envie, vous risquez de perdre 10% de vos performances (pour 1% de perte d’eau, perte qui n’est pas forcément ressentie).