Pronation et supination, les différentes prises en musculation?

Pronation et supination, les différentes prises en musculation?

9 mars 2015 | consulté 19173 fois

Aujourd'hui, nous abordons un thème très discuté par les débutants en musculation. En effet, quand on débute, on entend souvent parler de pronation et de supination. Mais en tant que débutant, si on est livré à soi-même, on ne sait pas toujours ce que ces termes veulent dire. C'est très simple, en musculation, la pronation et la supination désignent la position des poignets ou plus exactement la façon dont vous saisissez une barre ou des haltères pendant l’exécution d'un mouvement. Ces termes s'appliquent à tous les mouvements qui impliquent une barre ou des haltères.

Différences en pronation et supination

La supination est surtout utilisée dans les exercices dans lesquels les coudes doivent rester contre les flancs du corps ou du moins bien alignés dans l'axe du bras. Par exemple, on parle souvent de supination pour certains exercices de tirages pour le dos, pour les exercices de biceps ou encore pour certains exercices de triceps à la poulie. Cette prise est très utilisée pour les exercices de biceps car elle permet de bien isoler les muscles et de les travailler en profondeur. Pour les exercices de dos, elle permet de développer plus de force en s'aidant des biceps.

La pronation, est l'inverse de la supination, c'est la prise la plus utilisée en musculation. Elle s'utilise notamment dans tous les exercices de développé à la barre ou aux haltères. Elle est également utilisée dans une grande majorité d’exercices pour les triceps et certains exercices biceps qui permettent de mobiliser les avants-bras. La pronation permet d'isoler le dos sur les exercices de tirages pour le dos. De cette façon, vous vous concentrerez sur le dos uniquement mais vous ne pourrez pas soulever des charges aussi lourdes.

Autres prises

La prise neutre ou prise marteau est la position naturelle de la main. C'est la prise naturelle que votre poignet va adopter quand vous prenez deux haltères et que vous les tenez près de votre corps sur les flancs. Elle permet notamment de mobiliser tous les muscles du bras et d'avoir plus de force. Elle s'utilise généralement qu'avec des haltères ou certaines barres à poulie spécifiques.

La prise mixte est une prise qui mélange supination et pronation. Utilisée spécifiquement pour exercices de soulevés de terre, la prise mixte consiste à avoir un poignet en supination et un poignet en pronation. Cette technique est surtout utilisée pour éviter que la barre roule et tombe lors d'exercices avec des charges lourdes. Petit bémol, cette prise induit un cisaillement du torse qui se retrouve donc en torsion pendant l'exercice. Veillez à alterner l'inversion des poignets pour compenser ce déséquilibre.