Acheter créatine monohydrate

La créatine est un composé azoté qui est principalement présent dans les fibres musculaires et le cerveau. Celle-ci joue un rôle important dans la contraction musculaire. Le corps humain produit lui-même de la créatine monohydrate à partir de quelques acides aminés. Sinon, on peut en trouver dans les viandes et les poissons. Pour les culturistes, la forme monohydratée offre des effets très bénéfiques pour la musculation : congestion énorme, force musculaire, puissance musculaire…

Les effets de la créatine monohydrate

La principale fonction de la créatine monohydrate est de fournir de l’énergie aux muscles. Une fois ingérée, elle vient se stocker dans les muscles. Une certaine partie celle-ci se transforme alors en adénosine triphosphate ou ATP grâce à la conversion des molécules. Cette dernière fournit une source d’énergie rapide aux muscles pour les efforts intenses et courts comme des séances de musculation. La créatine a la capacité d’améliorer les performances musculaires de 20%.

Absorber ce composé azoté occasionne une rétention d’eau, ce qui est positif pour les muscles étant donné que ceux-ci sont composés à 70% d’eau. La rétention d’eau permet alors une bonne hydratation musculaire permettant ainsi au muscle de rester souple. Celui-ci est également moins soumis aux risques de blessure. D’un autre côté, la rétention d’eau entraînée par la créatine monohydrate peut provoquer un léger gonflement du ventre voire du visage pour certaines personnes. Cela donne ainsi l’impression que l’individu a grossi alors que ce n’est pas le cas. En effet, dans les 2 semaines après la cure, les excédents d’eau sont évacués par le corps.

La prise de la créatine monohydrate

Ce qu’il faut savoir en premier lieu, c’est qu’il n’y a pas de moment précis où la créatine monohydrate sera plus efficace. Certaines personnes affirment qu’il faut la prendre avant l’entraînement tandis que d’autres, après. D’autres encore indiquent qu’on peut la prendre à n’importe quel moment de la journée, elle restera tout aussi efficace.

En fait, il est possible de la prendre à l’heure que l’on désire sans qu’il y ait de grandes différences. Seulement, la prendre avant l’entraînement est bénéfique lorsque le culturiste prend aussi un booster d’oxyde nitrique ou un volumisateur en même temps étant donné que l’assimilation est plus rapide. Sinon, l’assimilation du monohydrate de créatine semble meilleure après un effort physique intense. Ici, elle est donc plus efficace après un entraînement.

Afin d’améliorer l’assimilation de la créatine monohydrate, il est conseillé de répartir la dose dans la journée. Concernant sa prise, sa forme en poudre peut être incorporée dans de l’eau. Un jus de fruit serait idéal, car il permet d’augmenter son assimilation. Par exemple, le jus de raisin mélangé avec de la créatine monohydrate permet de créer un pic d’insuline. Cela permet ainsi d’envoyer plus rapidement les nutriments dans le sang aux muscles.

Par contre, les consommateurs ne devraient pas mélanger la créatine monohydrate en poudre à l’avance avant sa prise. La raison, c’est que celle-ci peut se dégrader en créatinine, un dérivé de la créatine dont le taux dans le sang augmente en cas d’insuffisance rénale, ce qui annulerait tous ses effets bénéfiques.